Je suis rouillée en traduction. Cela fait des lustres depuis la dernière fois que je me suis frottée à l’exercice. Pour reprendre en douceur, j’ai choisi un drabble de celle que je préfère parmi les auteurs de fanfics de Viewfinder : Sunflower. Si vous comprenez l’anglais, je vous recommande de vous précipiter sur son journal pour lire ses histoires.

Voici un bref aperçu pour vous introduire à son style. D’autres textes plus longs seront envisagées plus tard.

WARNING
Kids, go away!
This is a yaoi fanfic, meaning a fic depicting homosexual relationships.
If the concept offends you, don’t clink on the link!

ATTENTION
Les gamins, tirez-vous !
Ceci est une fanfic yaoi, c’est à dire une fiction dépeignant des relations homosexuelles.
Si le concept vous offense, ne cliquez pas sur le lien !

Titre : REHAB
Auteure : Sunflower1343
Lire la version originale

Fandom : Viewfinder
Classement : PG-13 / déconseillé aux moins de 13 ans
Spoilers : NT5
Avertissement : Aucun

Un.

Ses bras protestèrent quand il souleva la charge supplémentaire. Il s’en fichait.

Deux.

Il examina son apparence dans le miroir, gardant les coudes rentrés et les bras parallèles au corps.

Trois.

La sueur glissait le long de son cou sur son t-shirt trempé. Il ne subsistait aucune fibre sèche pour l’absorber.

Quatre.

Ses yeux suivirent les gouttes au-delà des bandages souillés, de la couleur fleurissant fraîchement dessus désormais.

Cinq.

La douleur était terrible car il refusait leurs drogues.

Six.

Elle n’était pas si terrible que la douleur ressentie ce jour-là sur le toit, en regardant l’hélicoptère s’éloigner.

Sept.

Il se rappela le visage d’Akihito, lorsque l’arme avait été braquée sur lui.

Huit.

Il se rappela le visage d’Akihito, en le voyant entrer.

Neuf.

Il se rappela la façon dont Akihito n’avait pas fui, mais était resté près de lui à lutter jusqu’à ce qu’il eût été assommé.

Dix.

Il imagina les mains de Feilong sur ce corps.

Onze.

Il imagina Feilong essayant de briser cette vitalité.

Douze.

Il imagina le cou de Feilong à la place des barres et les écrasa dans son empoigne.

Treize.

Ses bras hurlaient grâce. Plutôt ses bras qu’Akihito.

Quatorze.

Mais bien mieux Feilong plutôt qu’aucun d’eux.

Quinze.

Il lâcha les haltères et attendit 60 secondes. Du sang dégoulinait, inaperçu, le long de son torse. Il se baissa et ajouta plus de poids; et recommença.

Un…..

Traduit par Lethalene avec l’autorisation de Sunflower1343

J’espère que vous apprécierez Rehab bien que je n’arrive pas à la cheville de la version originale. On y perd toujours à la traduction, malheureusement. T_T
Si le texte vous a plu, pensez à laisser un message d’encouragement à l’auteure sur son journal à la page suivante :
http://sunflower1343.livejournal.com/21106.html