WARNING
Kids, go away!
This is yaoi, meaning images depicting homosexual relationships.
If the concept offends you, don’t clink on the link!

ATTENTION
Les mômes, décampez !
Ceci est du yaoi, c’est à dire des images illustrant des relations homosexuelles.
Si le concept vous offense, ne cliquez pas sur le lien !

So, this time around, I’ll be a Junjou fan. Though I’m not a Junjou fangirl.

The first time I saw the manga, I sincerely thought the art style was horrible. I tried reading the series and couldn’t go beyond the first volume because the art was just not to my taste at all.

Then, when I heard about the anime, I was wondering why not take a little peek. It was a bit annoying to hear about JR fans raving about the manga when I could hardly stand the art. I was actually pretty surprised by how pretty the chara design turned out to be. In fact, I found it beautiful. And the show moved me surprisingly. Laugh and cry, and still so heart-warmingly romantic.

After a few episodes, I decided to give the manga a second chance.

I still think the art not to my taste at all. But when before, I wasn’t able to see beyond the art, now in my mind, I can substitute the drawings with images from the anime. So this re-reading is far more pleasant.

The manga is more detailed and explicit. The characters more fleshed out. But I have a soft spot for the anime as it was thanks to it that I finally found enough will to read the manga. And hearing the seiyuus voices makes the characters alive.

So for those who want the first season of the anime (12 episodes + 1 special seiyuu), subbed in English by the fans, you can get them here:

» DL SEASON 1 «

Edit: Since the anime series is now licensed in English by Right Stuf, I’ve removed the download links to the English subs and recommend to the fans to go purchase it. You can find it at Right Stuf HERE for season 1 or HERE for pre-ordering season 2.

Donc, cette fois-ci, je vais être une fan de Junjou. Cependant, je n’en suis pas une fangirl.

La première fois que j’ai vu le manga, j’ai sincèrement pensé que le graphisme était horrible. J’ai essayé de lire la série et n’ai pas pu aller au-delà du volume 1 car l’art n’était vraiment pas à mon goût.

Puis, lorsque j’ai entendu parler de l’anime, je me suis dit pourquoi ne pas y jeter un petit coup d’oeil. C’était un peu agaçant d’entendre les fans de JR s’extasier sur le manga alors que je pouvais à peine supporter son graphisme. Le chara design m’a vraiment pas mal surprise par son joli aspect. En fait, je l’ai trouvé beau. Et le show m’a étonnamment émue. Du rire et des larmes, et toujours un romantisme qui vous réchauffe le coeur.

Après quelques épisodes, j’ai décidé de donner au manga une seconde chance.

Je pense encore que l’artistique n’est pas du tout à mon goût. Mais quand auparavant, j’étais incapable de voir au-delà du graphisme, désormais je peux dans mon esprit substituer les dessins par des images de l’anime. Donc cette deuxième lecture est bien plus agréable.

Le manga est plus détaillé et explicite. Les personnages plus étoffés. Mais j’ai une faiblesse pour l’anime étant donné que grâce à lui, j’ai finalement trouvé assez de volonté pour lire le manga. Et entendre la voix des seiyuus rend les personnages vivants.

Je vous mets donc le lien pour télécharger la série fansubbée en anglais. Le dossier comporte les 12 épisodes de la première saison, plus un épisode spécial seiyuu.

» TÉLÉCHARGER LA SAISON 1 (VOSTA) «

Edit: La série est licensiée en anglais par Right Stuf. Rendez-vous sur le site du groupe pour acheter les DVDs en VOSTA, ICI pour la saison 1 ou ICI pour précommander la saison 2.

Sinon, vous pouvez la voir en ligne sous-titrée en anglais en cliquant sur le lien donné plus haut dans la partie anglaise de ce message.
Pour la version sous-titrée en français, vous trouverez quelques épisodes en streaming sur dailymotion ou youtube par exemple, ou rendez-vous sur le site de Sôai no Naka (5 épisodes sortis sur 12) ou de Yaoi-Ouji (12 épisodes) pour les télécharger.

PS : J’ai cru comprendre que Yaoi-ouji traduisait à partir de la version anglaise. Donc c’est sûr que vous aurez des parutions plus rapides mais avec plus de chances d’inexactitudes par rapport à la version originale japonaise. En revanche, si Sôai no Naka traduit bien directement du japonais, leur version a des chances d’être plus correcte. Certes, leurs parutions sont beaucoup plus lentes, mais c’est aussi plus difficile de trouver un traducteur bénévole du japonais vers le français, qu’un traducteur d’anglais vers le français.