To the guest, when visiting Youka Nitta’s official site, you can read this message:

お詫び

今回、私の著作権に対する認識の甘さのために、このような事態を招いてしまい本当に申し訳ありません。

私は「良いな」と感じる写真をイラストに利用することが著作権侵害に該当するという認識を、軽率にも欠いていました。しかし、今回、皆様にご指摘をいただ き、漫画家としてあってはならない行為だったと猛省しております。写真の著作権者の皆様、関係者の皆様、そして予定していた新田祐克の作品を少しでも楽し みにして下さっていた読者様、また、今まで新田祐克の作品を好きだと言って下さった読者様に心よりお詫び申し上げます。

今回の事が発覚し自分の不見識に今まで生きてきた中で最も情けなくなりました。しかし自分の犯してしまった過ちの重さを自覚した現在、さらに申し訳ない思 いでいっぱいです。批難のご意見は自分がした事の結果であり、如何様にも受ける覚悟でおります。読者様の書き込みやメールなどを拝見する度、こんな情けな い状態になっても応援して下さる人達を自分は悲しませ落胆させてしまったのだと涙が出ました。

今後執筆活動を自粛し、誠心誠意著作権者の皆様への謝罪を続け、誠意を尽くして対応して参りたいと思います。そして自分のしてきた愚行を見つめ直し、反省していきたいと思っております。本当に申し訳ございませんでした。

2008年7月15日
新田祐克

I won’t translate it in English as I can’t read Japanese, but someone did translate it in the Youka Nitta community, so you just need to join there.

Roughly, she apologizes to her readers for letting them down and thanks them for their support. She profusely apologize to the owners’ picture as her ignorance of copyright issues kept her from realizing she was actually plagiarizing another’s work. She expresses her utmost regrets as her mistakes involve far more people than herself or the owners’ picture and repeats how sorry she is.

Presently, she feels very low and admits that she’s the one who brought this upon herself. So for now, all her activities will be on hiatus. She’ll start her atonement by apologizing to the concerned people and face the consequences.

If some of you intended to go to Yaoi-Con this year because Youka Nitta was the guest of honor, the news was announced yesterday that she canceled her appearance, surely because of these events.

As I mentionned in my previous post, now we can only pray for none of the offended professionals to sue her.

Au visiteur, lorsque vous vous rendez sur le site officiel de Youka Nitta, vous pouvez lire le message en japonais, plus haut dans ce billet.

Je ne sais pas lire le japonais, donc pas possible de vous en faire une traduction directe. Mais quelqu’un l’a fait en anglais dans la communauté de Youka Nitta, si vous voulez vous y rendre pour le lire. Sinon, je vais vous faire une traduction de la traduction de don amoeba, sachant que le texte ci-dessous a suivi ce parcours : japonais -> anglais -> français. Donc il est plus que probable qu’il y ait des inexactitudes.

Je suis terriblement désolée d’avoir causé cette situation due à mes lacunes en matière de copyright.

C’est idiot de ma part de ne pas m’être rendue compte qu’il s’agissait de plagiat lorsque dans mes illustrations, je me suis servie de photos que j’apprécie. Cependant, comme tout le monde l’a signalé, en tant que mangaka professionnelle, je n’ai pas fait ce qu’il fallait et je le regrette énormément. A ceux qui détiennent les droits d’auteur de cette image, à ceux qui sont impliqués, à ceux qui au loin attendaient impatiemment mes ouvrages à venir, et aux lecteurs qui jusqu’à présent aiment mes oeuvres, je veux vous présenter mes plus sincères excuses.

De ma vie, je ne me suis jamais sentie plus mal d’avoir laissé une telle chose arriver à cause de mon ignorance. Mais maintenant que j’ai pleinement pris conscience de la gravité de mon erreur, tout cela me remplit encore plus de regrets. Toutes les accusations que j’ai reçues sont dues à mes propres actes et je suis prête à toutes les accepter. Chaque fois que je lis le commentaire d’un lecteur ou un email, je pleure en pensant que j’ai blessé et déçu ces personnes, même s’ils continuent de m’apporter leur soutien dans ma situation pathétique.

Je cesserai toute activité d’écriture et continuerai à me consacrer à demander pardon aux détenteurs du copyright de cette image, et m’occuperai du problème en toute sincérité. Je repenserai à mes stupides actions et en tirerai des leçons. Je suis terriblement désolée à propos de tout cela.

Si certains avaient prévu de se rendre à la Yaoi-Con cette année parce que Youka Nitta en était l’invitée d’honneur, la nouvelle est tombée hier qu’elle annulait sa présence, certainement à causes des derniers événements.

Comme je l’avais mentionné dans mon précédent post, nous ne pouvons désormais que prier pour qu’aucun des professionnels offensés ne l’attaque en justice.

Advertisements