September 2011


Contrairement à mon souhait précédent, celui-ci n’est guidé que par une motivation esthétique.

Une des raisons parmi lesquelles j’ai commencé à vraiment m’intéresser aux Harlequin comics (Hqc), fut qu’un jour, en parcourant des couvertures sur le net, je crus reconnaître le style d’une mangaka BL. Le pseudonyme n’était pas le même, mais j’aurais mis ma main au feu qu’il s’agissait de la même artiste… et avec raison.

Du coup, par jeu, je me suis mise à éplucher les publications manga Harlequin pour voir si d’autres artistes BL auraient illustré ces romances. Et le duo de livres que je citerai dans ce billet fut celui qui me tapa immédiatement dans l’œil.

Ironiquement, je cherchais des artistes BL parmi les Hqc mais n’avais pas fait le lien avec l’illustratrice de cette série. Quand je suis tombée sur la couverture de The Sultan’s Bed/Pour l’Amour d’un Sultan, je n’ai vu que la qualité du dessin, tellement au-dessus du lot. Donc je me suis précipitée aux renseignements. C’est là qu’en déchiffrant le nom de l’artiste, cela a fait tilt. En effet, j’avais déjà lu un manga BL d’elle même s’il ne m’avait pas marquée outre mesure.

Pour note, ce clin d’œil du sort me rappelle qu’en général, la moyenne des artistes BL dessine largement mieux que la moyenne des artistes shoujo. Comme il leur faut plaire au lectorat en lui proposant de jolis garçons, l’esthétisme a été davantage poussé dans le genre BL que dans le shoujo. Du coup, un graphisme qui paraît moyen en BL pourrait être considéré comme très joli en shoujo. Et si le dessin d’Azusa Kurokawa m’avait paru déjà plutôt bon lorsque j’avais lu son BL même si je connaissais déjà pas mal d’artistes du genre au graphisme aussi agréable ou supérieur, parmi les artistes shoujo Harlequin, son coup de crayon est éclatant de beauté réaliste.

Mais pour en revenir au souhait d’aujourd’hui, je n’ai lu aucun roman de Laura Wright. Donc dans la suite du message, vous n’aurez que la fiche des livres et les extraits des manga.

Al-Nayhal family

Titre anglais : The Sultan’s Bed
Titre du roman en français : Pour l’Amour d’un Sultan
Auteur : Laura Wright
Artiste : Azusa Kurokawa
Genre : Contemporain, Scheikh
(more…)

Ce n’est pas l’artistique qui motive mon souhait suivant car franchement, les illustratrices choisies pour l’adaptation des livres concernés ne m’enthousiasment pas esthétiquement parlant. Mais j’adore ces romans donc je serais curieuse de pouvoir lire ce que cela donne en manga.

Lorsque j’ai véritablement découvert les romans Harlequin bien après ma majorité, je n’étais encore intéressée que par les romances historiques. Mon éditeur préféré jusque-là demeurait J’ai lu avec l’incontournable collection Aventures & Passions (A&P), dont je considérais les parutions plus explicites et palpitantes que les quelques Harlequin qui avaient eu l’heur de passer entre mes mains.

Mais j’avais atteint une certaine lassitude des A&P à ce moment-là, la qualité déclinante des parutions contribuant à mon sentiment d’ennui — depuis cette époque, J’ai lu a su redresser la barre. En quête de nouveauté, je décidai de donner une chance à la collection Les Historiques de Harlequin, un jour où je suis tombée nez à nez avec une couverture fort jolie et plutôt discrète — en ce temps-là, J’ai lu usait et abusait des embarrassantes clinch covers sur fond rouge pétant et en comparaison, la sobriété des couvertures des Historiques Harlequin m’apparut des plus rafraîchissantes.

Quoi qu’il en soit, ce changement dans mes habitudes de lecture me fut bénéfique. Deborah Simmons n’a pas été mon premier auteur Harlequin Les Historiques, mais de tous les écrivains de cette collection, elle fut pendant très longtemps ma préférée et le reste encore. Par son humour et ses scènes sensuelles, elle présente beaucoup de similarités avec le style de Julie Garwood dans ses meilleures romances historiques.

Mais pour en revenir à mon souhait d’aujourd’hui, il s’agit de la tétralogie Trowbridge / Regency Quartet, dont les Japonais ont adapté en manga 3 des 4 livres la composant.

Regency Quartet

Titre anglais : The Vicar’s Daughter
Titre du roman en français : La Débutante
Artiste : Kakuko Shinozaki
Genre : Historique
(more…)